Début : 9 janvier 2019
15 h 00 min
Fin : 9 janvier 2019
19 h 00 min

Lieu de l'événement

Usine Badin Rue du Forest d'Entraïs 05000 Gap

GPS : 44.5648433, 6.0863178

Wax
Conception Renaud Herbin

Mercredi 9 janvier à 15h00 & à 18h00 à l’usine Badin
Tarif Amande

Relax, y’a la wax ! Fluide, douce, vivante, la cire est la fascinante matière première de ce spectacle entre danse et théâtre d’objet qui s’adresse aux tout-petits.

Wax, c’est « la cire » en anglais. Une matière qui peut se réinventer à l’infini. Chauffée dans un grand récipient, elle se répand sur le sol comme une flaque informe… avant de se transformer sous les doigts de la comédienne et marionnettiste Justine Macadoux, au gré de ses humeurs et de ses jeux. De cette matière malléable, la magicienne fait émerger de petits bonshommes, sculpte tout un monde. Car la jeune femme ne manque pas d’imagination. Mais si la cire est apparemment docile, elle peut aussi résister au contrôle, sortir du moule, inventer sa propre forme !

Dans ce pas-de-deux avec la matière, la cire, texture organique évoquant le miel, tiède, odorante, sensuelle, devient « pâte du monde », tandis que les sonorités balbutiées par Justine Macadoux forment une « pâte à mots »…Un univers s’esquisse, se bafouille, s’élabore. La création est au cœur de ce spectacle qui se veut « avant le langage, fondé sur une relation brute à la matière », explique son auteur, Renaud Herbin, marionnettiste de formation, qui a eu envie ici de s’adresser aux tout-petits. En nous racontant le passage de l’inerte au vivant, Wax nous emmène vers des souvenirs archaïques, ceux du plaisir pur du jeu pour le jeu. Enfantin ? Certes, mais la joie de la « patouille » est plus répandue qu’on ne veut bien l’avouer !

Avec Justine Macadoux – Conception avec la complicité d’Anne Ayçoberry – Espace et matière Mathias Baudry – Son Morgan Daguenet – Lumière Fanny Brushi – Technique Thomas Fehr et Christian Rachne


Frais et billets
Voir ci-dessus
0,00 €

Organisateur

Théâtre La Passerelle

"En décembre 1988, une représentation du Ballet national de Marseille, dirigé par Roland Petit, inaugurait la première saison du théâtre La passerelle. 30 ans déjà... Entre…