Début : 24 novembre 2020
20 h 30 min
Fin : 24 novembre 2020
22 h 30 min

Lieu de l'événement

137 bd G. Pompidou 05000

GPS : 44.55543289024195, 6.077704165116664

Et le Cœur fume encore
Fresque théâtrale
Cie Nova
Conception et écriture Alice Carré et Margaux Eskenazi
Mise en scène Margaux Eskenazi

Mardi 24 novembre à 20h30
Tarif Grenat

Raconter sa guerre d’Algérie sur une scène de théâtre ? Chiche ! Et le cœur fume encore nous propose une traversée à la fois documentaire et poétique des mémoires de cette guerre si longtemps refoulée. Une fresque poignante aux résonnances contemporaines.

Les blessures de l’histoire et la décolonisation des imaginaires sont au cœur du travail de la Compagnie Nova. Après un spectacle autour des poétiques de la négritude et de la créolité avec Césaire, Senghor et Glissant, Margaux Eskenazi et Alice Carré se penchent cette fois sur les traces de la guerre d’Algérie. Et le cœur fume encore (d’après un poème de Kateb Yacine) est une fresque polyphonique, le récit à plusieurs voix d’une histoire tumultueuse entre l’Algérie et la France, de 1954 à nos jours. Mais comment entrelacer les destins des Algériens et des Français, des combattants de l’OAS ou du FLN, des pieds-noirs, des jeunes appelés du contingent et des harkis sans clichés ni raccourcis ?

Pour écrire, acteurs et metteuse en scène ont recueilli les récits de leurs proches et se sont nourris de lectures. Cette matière première, faite de mémoires cicatricielles parfois antagonistes, et de littérature, leur a permis de dessiner sept personnages éclairant l’histoire d’autant de facettes
différentes. Sur un plateau découpé par des voilages formant plusieurs espaces de jeu, se donne ainsi à voir une suite de « tableaux », de bribes de souvenirs, esquissant un portrait de groupe éclaté, qui va et vient du passé au présent. Le projet était ambitieux, le pari est relevé avec panache. En éclairant un morceau d’histoire encore brûlante, la jeune et investie compagnie Nova éveille nos consciences et nous offre un superbe moment de théâtre.

Collaboration artistique Alice Carré – Avec des extraits de Kateb Yacine, Assia Djebar, Jérôme Lindon et de Le Cadavre encerclé de Kateb Yacine et la préface d’Edouard Glissant, publiés par les Éditions du Seuil – Avec Armelle Abibou, Loup Balthazar, Salif Cissé, Malek Lamraoui, Yannick Morzelle en alternance avec Raphael Naasz et Eva Rami – Espace Julie Boillot-Savarin – Lumières Mariam Rency – Création sonore Jonathan Martin – Costumes Sarah Lazaro – Vidéo Mariam Rency et Jonathan Martin – Régie générale et lumières Marine Flores – Avec les voix de Paul Max Morin, Nour-Eddine Maâmar et Eric Herson-Macarel

Tarifs

La Billetterie est ouverte

  • mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h
  • mercredi de 10h à 13h et de 14h à 18h
  • vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h
  • le samedi de 10h à 13h

Renseignements

  • 04 92 52 52 52
  • accueil@theatre-la-passerelle.com
Frais et billets
Voir ci-dessus
0,00 €
Catégories
Évènements
Évènements

Organisateur

Scène Nationale de Gap et des Alpes du Sud En proposant ce nom "La passerelle", lors de la création du…