Début : 12 août 2021
21 h 00 min
Fin : 12 août 2021
22 h 30 min

Du 17 juillet au 12 août 2021, une nouvelle édition du Festival de Chaillol pour célébrer un quart de siècle de musique et de partage.

Le Festival de Chaillol revient pour sa 25ème édition et continuera d’arpenter le vaste territoire haut-alpin par sa joyeuse itinérance artistique.

Le rendez-vous estival et festif, entre concerts, rencontres et impromptus musicaux, propose de retrouver certains des talentueux artistes invités lors d’artistes en présences, saison coronaffecté de l’Espace Culturel de Chaillol. De quoi faire battre le cœur des vallées gapençaises et vivre pleinement la musique !

Orquesta Tipica Silbando : Applaudi en France et à l’étranger, l’Orquesta Tipica Silbando est l’une des meilleures formations de tango du moment. Ses dix musiciens, français et argentins, alignent avec une verve époustouflante les grands classiques et les compositions de Chloë Pfeiffer, la talentueuse pianiste qui dirige l’ensemble. Deux concerts ardents et inspirés, proposés en plein air, pour ouvrir d’un vibrant abrazo une édition bailando!

  • 17 juil. 21h St-Bonnet, Place du Champ de Foire
  • 18 juil. 21h Tallard, Cour du château

Camille Poul & Quatuor Aeolina : Accueillir la 4e symphonie de Gustav Mahler au Festival de Chaillol semble un pari intenable. C’est sans compter sur le formidable talent d’arrangeur de Thibaut Trosset conjugué à la puissance et à la finesse des registres et des timbres des quatre accordéonistes du Quatuor Aeolina. Après une Symphonie Fantastique ahurissante, les voici associés à la
soprano Camille Poul pour faire entendre l’œuvre lumineuse et céleste du compositeur autrichien.

  • 20 juil. 21h Valserres, Église
  • 21 juil. 21h Chaillol, Église du hameau de St-Michel

Ensemble Singuliers : Composé de cinq jeunes musiciens issus du Conservatoire National Supérieur de Paris, l’Ensemble Singuliers est accueilli en résidence. En quintette à vent, les musiciens explorent le vaste répertoire de la musique française, entre redécouvertes d’œuvres méconnues d’une richesse d’invention délicieuse – Paul Taffanel, Jean Françaix – et créations de leurs contemporains – Thierry Escaich et Gustave Carpene. Réjouissant.

  • 20 juil. 11h Chaillol, Église du hameau de St-Michel – Conversation impromptue
  • 22 juil. 14h30 Gap, Musée muséum départemental de Gap
  • 22 juil. 21h St-Pierre-d’Argençon, Église

Guillaume de Chassy : Seul au clavier, dans un exercice d’une pudeur et d’une fidélité magnifiques, le pianiste de jazz Guillaume de Chassy célèbre Barbara, ses chansons, sa poésie si vive. Guidé par les intonations de la dame en noir, par la délicate mélancolie de ses textes, le musicien restitue dans des improvisations d’une bouleversante sobriété, la vérité d’une présence, d’une
voix, celles d’une artiste irremplaçable. Du très beau piano pour un moment rare.

  • 23 juil. 21h St-Maurice-en-Valgodemard, Église
  • 24 juil. 21h Veynes, Quai des Arts

Vincent Beer Demander & Grégory Daltin : Le mandoliniste Vincent Beer-Demander et l’accordéoniste Grégory Daltin impressionnent par leur féroce éclectisme et l’aisance avec laquelle ils investissent chaque situation musicale. Pour ce concert, ils rapprochent deux compositeurs parmi les plus prolifiques et attachants : Vladimir Cosma, dont les musiques pour le cinéma sont inscrites dans notre mémoire collective et l’inclassable et infatigable François Rossé, improvisateur né dont les performances ont marqué le Festival de Chaillol. Un double portrait original entre inspirations populaires et élaborations savantes

  • 26 juil. 21h Tallard, Église

Trio ici et d’après : Le trio Ici et d’après poursuit en résidence un travail de recherche et d’expérimentation d’une incontestable fécondité, à la croisée des musiques traditionnelles et électroniques. Autour de Christian Sebille, compositeur et performeur, de Miquèu Montanaro, musicien polyinstrumentiste, joueur de galoubet-tambourin et de Jean-François Vrod, violoniste et conteur, le trio propose un concert-expérience d’un format inédit, un espace de jeu où s’abolit le clivage habituellement repéré entre création et tradition.

  • 24 juil. 11h Chaillol, Église du hameau de St-Michel
  • 25 juil. 11h Vallée de la Durance
  • 27 juil. 21h Chaillol, Église du hameau de St-Michel

Franck Tortiller & Misja FitzgeraldMichel : Les heures propices sont certainement celles qu’on goûte auprès de Franck Tortiller et Misja Fitzgerald-Michel. Le premier est vibraphoniste et signe la plupart des compositions du duo, le second est guitariste, d’une rare élégance. En marge des nombreuses collaborations qu’ils développent, ils prennent le temps, celui de la respiration, de la joie et du silence et, entre jazz et folk, nous offrent en retour une célébration de l’instant d’une grande justesse, fruit d’une exceptionnelle entente musicale.

  • 30 juil. 21h Montmaur, Château de Montmaur, cour du Patio Gourmand
  • 31 juil. 21h Rambaud, Salle des quatre vents

Noémi Boutin & Vanessa Wagner : Solistes accomplies et reconnues, la violoncelliste Noémi Boutin et la pianiste Vanessa Wagner tracent des trajectoires singulières et très remarquées dans le paysage musical français. Leur geste musical est vivant, toujours en mouvement, chacune explorant chemins de traverses, frayant avec des artistes de tous les horizons dans de vivifiantes collaborations. Le Festival de Chaillol accueille en résidence les premiers pas d’un duo très prometteur auquel les deux artistes songeaient depuis longtemps.

  • • 31 juil. 11h Chaillol, Église du hameau de St-Michel
  • 1er août 11h Champsaur
  • 2 août 21h Chaillol, Église du hameau de St-Michel

Sophie & Thierry Bois : L’organiste Sophie Bois et le flûtiste Thierry Bois sont les invités des Mardis de l’Orgue de Gap, une programmation ancrée de longue date dans la vie musicale des Hautes-Alpes. Pour cet unique concert, le duo propose un programme de musique française, composé comme un bouquet aux milles couleurs : les compositrices Mel Bonis ou Jeanne Demessieux y cotoient César Franck, Camille Saint-Saëns ou Jehan Alain, maîtres du genre. Florentine Mulsant y ajoute deux fantaisies de sa plume sensible, commande du Festival de Chaillol.

  • • 3 août 18h Gap, Cathédrale

La Mòssa : Les cinq chanteuses de La Mòssa portent fièrement le nom qu’elles se sont choisies, ce petit coup de hanche sensuel et un brin provocateur inventé dans un cabaret napolitain au début du XXe siècle. Collecte amoureuse et libre, leur répertoire s’est constitué au gré des voyages, des rencontres. De la tarentelle napolitaine au maloya réunionnais, des chants des morts à
celui des hommes, elles revisitent et révèlent ces mélodies chargées d’histoire, d’émotions.

  • 3 août 21h La Faurie, Salle des fêtes
  • 4 août 21h Orcières Merlette, Salle des écrins
  • 5 et 6 août, 10h30-12h30, Chaillol 1600, Le Fayore

Julie Huguet & Roy Amotz : Les flûtistes Julie Huguet et Roy Amotz forment un duo rare. Soudés par une commune conception de la musique et de la puissance spirituelle du souffle, les deux musiciens ont été accueillis en résidence pour approfondir leurs recherches. En solo ou à deux flûtes, alternant traverso et flûte moderne, ils ont imaginé un moment de musique intime, une conversation partagée au bord du silence, un moment précieux, entre répertoire baroque et œuvres d’aujourd’hui.

  • 5 août, 14h30, Gap, Musée muséum départemental de Gap
  • 6 août, 21h, Tallard, Église
  • 7 août, 9h, devant l’Office du Tourisme de Saint-Michel-de-Chaillol

Sabîl & Vincent Segal : Si l’expression «passeurs de musique» n’était pas si galvaudée, on la choisirait volontiers pour présenter les trois musiciens réunis dans ce projet, accueillis en résidence. Vincent Segal, violoncelliste aux mille facettes, dont on sait l’art de s’affranchir des frontières musicales et culturelles les plus solidement établies et le duo Sabîl, bien connu des habitués du festival, héritier de la grande tradition des musiques du Proche-Orient. Ensemble, ils tressent un moment de musique rare, conversation musicale nourrie d’amitié qui porte la possibilité d’un
dialogue simple et profond.

  • 4 août 11h Chaillol, Église du hameau de St-Michel
  • 5 août 21h Théus, Église – Duo Sabîl
  • 7 août 21h Chaillol, Église du hameau de St-Michel

Artistes en présences : Avril 2020. Le monde se fige devant la progression fulgurante d’un virus inconnu. La saison de l’Espace Culturel de Chaillol est arrêtée puis intégralement annulée. Dès l’été, avec la complicité des artistes et des habitants, un programme adapté aux contraintes du moment est mis en place pour que vive la musique. Artistes en présences, le documentaire réalisé par Lucie Charlier et Camille Ronger, fait le récit sensible de quelques mois d’une traversée riche d’enseignements et de rencontres.

  • 8 août 21h Aubessagne, Salle des fêtes de Chauffayer en partenariat avec Cinévadrouille

Olivier Pelmoine : Du théorbe royal à la guitare mythique, des suites de danses de Robert de Visée, musicien de renom à la cour du roi Louis XIV, aux œuvres uniques et poétiques de Maurice Ohana, le compositeur français d’origine andalouse, c’est l’étonnant voyage musical auquel invite Olivier Pelmoine. Pour accompagner l’embarquement, deux courtes pièces commandées
au compositeur et improvisateur François Rossé – qui fut un temps le professeur d’Olivier Pelmoine – serviront de points de passage entre les époques et les styles.

  • 8 août 11h Dévoluy
  • 9 août 21h La Bâtie-Neuve, Église

Quatuor Sine Qua Non : Le quatuor Sine Qua Non réunit quatre musiciennes issues des Conservatoires supérieurs nationaux de Lyon et Paris. À la finesse de ses interprétations, le quatuor ajoute une volonté de partager les œuvres de notre temps ainsi que celles de compositrices que l’histoire n’a pas su retenir. Pour cette première invitation, il nous invite à découvrir À Ma Bretagne, la fascinante partition du compositeur et officier de marine Jean Cras et le 3e quatuor, lyrique et teinté de nostalgie, de Florentine Mulsant.

  • 9 août 18h30 Gap, Campus des 3 fontaines
  • 11 août 21h Tallard, Église

Julia Wischniewski & le Quatuor Béla : Le Quatuor Béla s’associe à la voix lumineuse de Julia Wischniewski pour un programme où s’engouffre le souffle vivifiant de la jeunesse et du génie. Celui de Benjamin Britten, dont les Illuminations, sur le texte incandescent d’Arthur Rimbaud à peine sorti de l’adolescence, s’offre ici dans une version de chambre saisissante. En contrepoint, un quatuor et quelques Lieder de Mozart illustrent l’amour de la voix et le talent opératique du compositeur viennois.

  • 10 août 21h La-Roche-des-Arnauds, Église

Quatuors Béla & Sine Qua Non : Il fallait au moins le talent et l’énergie conjugués des quatuors Sine Qua Non et Béla pour clore l’édition 2021 du Festival de Chaillol! Au programme, l’ardeur juvenile de l’Octuor de Félix Mendelssohn, cadeau du compositeur encore adolescent à son maitre de musique. À la perfection de cette pièce, louée par Robert Schumann, la fascinante et profonde respiration du sixième quatuor du compositeur sud-africain Kevin Volans offrira un contraste frappant.

  • 9 août 11h Chaillol, Église du hameau de St-Michel
  • 12 août 21h Chaillol, Église du hameau de St-Michel
Frais et billets
Adulte
12,00 €
Tarif réduit
8,00 €
Gratuit pour les moins de 12 ans
Gratuit
Catégories
Évènements
Évènements

Organisateur

L'Espace Culturel de Chaillol met en oeuvre une programmation particulièrement riche de musiques classique, du monde, d'hier et d'aujourd'hui ...…