Début : 2 avril 2019
19 h 15 min
Fin : 2 avril 2019
21 h 30 min

Lieu de l'événement

Le Rioubel 05600 Guillestre

GPS : 44.66181180101278, 6.648710411045045

Programme des Ciné Opéra du Rioubel à Guillestre contact@cinvalley.fr – Page facebook : https://www.facebook.com/CinemaRiouBel/

  • 22 janvier : En direct du Royal Opera House of London « La Dame de Pique » de Tchaïkovski. Dans l’intense opéra de Tchaïkovski où l’obsession côtoie le surnaturel, Hermann est pris en étau entre son amour pour une femme et une idée fixe qui le détruit. La Dame de pique s’appuie sur une nouvelle de Pouchkine et arrive au Royal Opera House dans une nouvelle production qui a déjà emballé la critique à Amsterdam. Cette mise en scène est située en 1890, l’année de la création de l’opéra. Dans son bureau, Tchaïkovski imagine son opéra dans la vie réelle comme s’il s’agissait de sa propre histoire, et les personnages prêtent leurs voix à ses désirs inassouvis. Aleksandrs Antonenko et Eva- Maria Westbroek mènent la distribution aux côtés du Chœur du Royal Opera, sous la baguette d’Antonio Pappano, le directeur musical du Royal Opera, nous offrant le palpitant portrait d’un créateur torturé et un captivant exemple de récit gothique.
  • 30 janvier : En direct du Royal Opera House of London « La Traviata » de Verdi. D’un coup de foudre inattendu à une déchirante réconciliation, La Traviata est l’un des opéras les plus aimés au monde. Alfredo s’éprend de la courtisane Violetta dans les beaux salons de la haute société parisienne, mais de sombres courants souterrains vont précipiter un dénouement tragique. Entre autres trésors mélodiques, l’opéra contient le célèbre Brindisi et l’exubérant « Sempre libera », qui illustrent tous deux le lyrisme de l’opéra italien sous son jour le plus immédiatement séduisant. La production de Richard Eyre pour le Royal Opera fait ressortir toute la palette des coloris émotionnels, depuis la vertigineuse découverte de l’amour jusqu’à une douloureuse confrontation et l’inéluctable conclusion. Les opulents décors et costumes d’époque renforcent le réalisme d’une émouvante histoire fondée sur un personnage ayant vraiment existé.
  • 19 février En direct du Royal Opera House of London « Don Quichotte » Marius Petipa a chorégraphié cet étincelant ballet sur les rencontres de l’homme de la Manche et de son fidèle écuyer Sancho Panza. L’ouvrage contient notamment des rôles virtuoses pour les amoureux Basilio et Kitri. Pour sa première production pour le Royal Ballet, Carlos Acosta a choisi ce joyeux classique. Sa mise en scène pleine de vie rassemble toute la troupe dans des rôles comme des villageois exubérants, des gitans passionnés… Le récit suit le voyage picaresque de Don Quichotte, parti accomplir de hauts faits en l’honneur de Dulcinée, sa gente dame imaginaire. Gorgé de soleil, charmant, drôle et touchant – Don Quichotte est un ballet où foisonnent autant d’émotions exaltantes que de techniques de ballet époustouflantes.
  • 2 avril En direct du Royal Opera House of London « La Forza del Destino » de Verdi. Leonora s’éprend de Don Alvaro, mais son père leur interdit de se marier et un accident mortel déclenche un drame de l’obsession et de la vengeance qui s’achève en tragédie. Jonas Kaufmann et Anna Netrebko sont les vedettes de l’épopée de Verdi La forza del destino (La force du destin), un opéra qui exige les meilleurs chanteurs pour interpréter sa puissante musique et le traitement théâtral le plus accompli qui soit pour rendre justice à son histoire d’amère vengeance poursuivie sur de longues distances et de longues années. Cette production parvient au Royal Opera dans une mise en scène sensationnelle venue d’Amsterdam, pleine de couleur et d’action. Elle est réalisée par Christof Loy et dirigée par Antonio Pappano, le directeur musical du Royal Opera.
  • 30 avril En direct du Royal Opera House of London de « Faust », la tragédie écrite par Goethe en 1808. Ne promettez pas votre âme au diable… (Horaire à confirmer)
  • 11 juin En direct du Royal Opera House of London « Roméo et Juliette » de Kenneth MacMillan La chorégraphie capture les émotions du jeune couple et de la naissance de leur amour confronté aux obstacles qui finissent par provoquer l’issue tragique du récit. Chaque reprise donne l’occasion à de nouveaux danseurs d’interpréter les amants maudits. Toute la troupe apporte couleur et action à la Vérone de la Renaissance, où sur une place de marché bondée éclate soudain un combat d’épée et où le conflit de deux familles débouche sur une tragédie, aussi bien pour les Capulet que pour les Montaigu.
Frais et billets
Gratuit
0,00 €

3 Dates programmées