Début : 24 février 2018
20 h 30 min
Fin : 24 février 2018
21 h 30 min

Lieu de l'événement

21 Avenue de la République 05100 Briançon

GPS : 44.89796454966758, 6.6384185291863105

Le Dernier des Hommes

Vendredi 16 février
Ciné – Théâtre – A partir de 11 ans
Tarif Rouge

Le dernier des hommes, film muet tourne dans les années 20, raconte la déchéance d’un vieil homme employé d’un hôtel de luxe. Contraint d’abandonner son bel habit de portier, il doit, pour terminer sa carrière, enfiler la blouse d’un préposé aux lavabos. De I’orgueil a I’humiliation, il n’y a qu’un tout petit pas a franchir…

Ce film est d’une intelligence rare. II pose la question sensible de notre existence a travers le regard des autres, de notre dignité. Comédie ou mélodrame, Murnau brouille les pistes. Sa caméra, très innovante pour l’époque, nous emmène au plus près des émotions de ce personnage clownesque. Le procédé est décuplé par la mise en scène des Cartoun Sardines qui donnent au film une toute nouvelle dimension et des résonnances contemporaines. Sur le plateau, les artistes mettent dans la bouche des acteurs du film, projeté sur l’écran, des paroles inventées. Ils nous entraînent en musique et en bruitages dans les couloirs de ce grand hôtel et dans les coulisses du tournage.

C’est une lecture audacieuse et rythmée de I’oeuvre muette de Murnau. Le ciné-théâtre n’est pas un procédé nouveau, mais il est ici poussé à la perfection, proposant un spectacle total.

 

Héroïne(s) #1
titre provisoire permanent

Mardi 20 février Villard Saint Pancrace Bar du Villard
Mercredi 21 février La Grave Bar Lou ratel
Jeudi 22 février Briançon Buffet de la gare
Vendredi 23 février Guillestre Auberge de Jeunesse
Samedi 24 février L’Argentière la Bessée Foyer Culturel
Théâtre Création – A partir de 13 ans
Tarif Traversées

Livia se noie, elle touche le fond. L’alcool est devenue une obsession, la honte envahit tout son corps. Abîmée par cette addiction, elle l’est tout autant par le regard de ceux qui I’entourent. Ce soir elle est dans un bar et nous sommes autour d’elle. Elle ose parler, nous faire confiance. Parler de ce plaisir qui la détruit et qui I’a construite. Elle est fragile et forte, Livia, douce et violente. Elle dit le plaisir de I’abandon, raconte I’ivresse et I’enfermement. C’est un flot de paroles qui sort de sa bouche, de son corps de femme. Les mots sont des remèdes. Ils cassent les préjugés, disent la singularité et révèlent I’héroïne d’un soir.

Cette héroïne est la première d’un triptyque imaginé par Lucile Jourdan, artiste associée au tdB depuis 2012. La comédienne et metteuse en scène a choisi de faire parler les addictions dans la vie des femmes. Sabine Tamisier a écrit le monologue de Livia, après avoir pris le temps de collecter des récits dans les Hautes-Alpes. Cette Livia venue d’ltalie et travaillant dans un restau d’altitude ne nous est pas tout a fait inconnue.

 

 

Frais et billets
Gratuit
0,00 €

Organisateur

Théâtre du Briançonnais

Autrefois les colporteurs apportaient de vallées en vallées des livres d’images et des nouvelles d’ailleurs. Aujourd’hui le théâtre du Briançonnais - Scène Conventionnée pour les écritures d’ici et d’ailleurs -…