Début : 21 février 2020
14 h 00 min
Fin : 21 février 2020
16 h 00 min

Lieu de l'événement

Centre d'accueil du Casset 05220 Le Monêtier-les-Bains

GPS : 44.986732609584, 6.4829896772461

Retrouvez toutes les projections du Centre d’Accueil du Casset de Monêtier les Bains

Centre d’accueil et d’information saisonnier (été – hiver) : À l’entrée du hameau du Casset et à proximité du coeur du Parc, une halte avant ou après votre promenade. Expositions temporaires, projections, documentation, ouvrages du Parc. Entrée libre.

PROGRAMME

  • 9 février 14h00. Le Gardien d’Ailefroide. Un documentaire de Vincent Verrier. Lorsque la route est bloquée par la neige, un vieil homme, comme à chaque jour de l’année, continue de monter au hameau d’Ailefroide, dans les Hautes-Alpes, pour ouvrir sa buvette, improbable lieu de rencontres pour les montagnards du monde entier.
  • 10 février 14h00 Sur les îles du ciel  : Documentaire d’Olivier Alexandre, (52 mn) Sur les hauts sommets des Alpes, deux chercheurs étudient la flore d’altitude en pleine paroi. Au fil des ascensions, ces fleurs leurs racontent d’inattendues migrations passées qui sont à l’origine d’espèces nouvelles. Ce documentaire raconte l’aventure d’une première scientifique, à la recherche des secrets de l’évolution.
  • 11 février 14h00 Les Gardiens des Alpes. Un documentaire d’Anthony Binst et Eric Beauducel
  • 14 février 14h00 Des gypaètes et des hommes : Documentaire de Mathieu Le Lay, (52 mn) Voyage en plein ciel avec l’oiseau mythique des Alpes, le gypaète barbu. Plus de 30 ans après le lancement du programme de réintroduction du gypaète dans l’arc alpin, l’homme poursuit ses efforts de conservation de cette espèce emblématique. Grâce à la coopération des parcs naturels alpins et du respect désormais acquis des usagers du massif, l’oiseau de feu reconquiert peu à peu ses territoires perdus. Chaque naissance est une chance supplémentaire de survie pour ce vautour fragile et menacé. Nous partons à sa découverte et suivons son aventure aux côtés des hommes.
  • 16 février 14h00. La Vallée des Loups. Film de Jean-Michel Bertrand, (1h30) Il existe encore aujourd’hui en France des territoires secrets. Ce film est une quête personnelle, l’histoire d’un pari fou tenté par un passionné rêveur, un anti héros capable de briser toutes les barrières pour parvenir à son but : rencontrer des loups sauvages dans leur milieu naturel. Après trois années passées sur le terrain à bivouaquer en pleine nature par n’importe quel temps, le réalisateur parvient à remonter la piste des loups. Petit à petit, il observe, se rapproche et finit par se faire accepter par la meute. Contre toute attente les prédateurs magnifiques offrent alors un peu de leur intimité à ce drôle de personnage. Mais le film pose aussi la question des limites de cette intimité.
  • 17 février 14h. Ca chauffe en montagne. Films d’animation d’Antony Pastor (20 mn) Il s’agit de présenter la phénologie, c’est à dire l’étude des variations, en fonction des saisons, des phénomènes périodiques de la vie animale et végétale. Dans ces quatre épisodes sont expliquées les particularités en montagne au fil des saisons. Le Parc national des Ecrins a installé 3 stations phénoclimes et les gardes moniteurs recueillent les observations pour savoir comment les animaux et les plantes risquent de répondre au changement climatique.
  • 21 février 14h00 La nouvelle cabane de l’Aigle : Documentaire de Claude Andrieux (52 mn) sur le projet de reconstruction du refuge de l’Aigle, au cœur du Parc national des Ecrins.Tout en suivant l’architecte de cette construction, personnage principal du film, et les ouvriers, funambules du vide, sur cet exceptionnel chantier à plus de 3450 mètres, ce film revient sur les débats de fond qui ont secoué le milieu alpin à son sujet, posant la question du patrimoine culturel de haute montagne et de sa préservation.
  • 23 février 14h00 Écrins de vie. Documentaire de Mathieu Le Lay et Yoann Périé (49 mn) C’est une fiction qui pourrait être une réalité. Film d’auteurs, « Écrins de vie » a été réalisé à l’occasion des 40 ans du Parc national.
  • 24 février 14h00. Le Gardien d’Ailefroide. Un documentaire de Vincent Verrier. Lorsque la route est bloquée par la neige, un vieil homme, comme à chaque jour de l’année, continue de monter au hameau d’Ailefroide, dans les Hautes-Alpes, pour ouvrir sa buvette, improbable lieu de rencontres pour les montagnards du monde entier.
  • 28 février 14h00 Une vie de lièvre variable : Documentaire de 16 minutes réalisé et tourné par Frank Neveu, tourné sur plusieurs années au plus proche de l’animal et de ses prédateurs. Au coeur du Parc national des Écrins, dans un univers minéral perché à deux mille cinq cents mètres d’altitude, un animal hors du commun a trouvé refuge. Ce film vous amènera dans l’univers du lièvre variable, pour partager une année de sa vie quotidienne à la rencontre d’une faune et d’une flore aux capacités d’adaptation hors du commun, rythmée par le cycle des saisons.
  • 1er mars 14h00 Écrins de vie. Documentaire de Mathieu Le Lay et Yoann Périé (49 mn) C’est une fiction qui pourrait être une réalité. Film d’auteurs, « Écrins de vie » a été réalisé à l’occasion des 40 ans du Parc national.
  • 2 mars 14h00 Une vie de lièvre variable : Documentaire de 16 minutes réalisé et tourné par Frank Neveu, tourné sur plusieurs années au plus proche de l’animal et de ses prédateurs. Au coeur du Parc national des Écrins, dans un univers minéral perché à deux mille cinq cents mètres d’altitude, un animal hors du commun a trouvé refuge. Ce film vous amènera dans l’univers du lièvre variable, pour partager une année de sa vie quotidienne à la rencontre d’une faune et d’une flore aux capacités d’adaptation hors du commun, rythmée par le cycle des saisons.
  • 3 mars 14h. Ca chauffe en montagne. Films d’animation d’Antony Pastor (20 mn) Il s’agit de présenter la phénologie, c’est à dire l’étude des variations, en fonction des saisons, des phénomènes périodiques de la vie animale et végétale. Dans ces quatre épisodes sont expliquées les particularités en montagne au fil des saisons. Le Parc national des Ecrins a installé 3 stations phénoclimes et les gardes moniteurs recueillent les observations pour savoir comment les animaux et les plantes risquent de répondre au changement climatique.
  • 6 mars 14h00 Les marmottes du grand rocher : Documentaire d’Erick Lapied (28 mn). Mi-mars, au fond de leur terrier, les marmottes du Grand Rocher sortent de leur profonde hibernation qui a duré près de cinq mois.  Avec un garde-moniteur.

Renseignements

  • 04 92 24 53 27
  • Site web  : www.ecrins-parcnational.fr
Frais et billets
Gratuit
0,00 €

8 Dates programmées